SHAKESPEARE A VENISE

Éditions Diane de Selliers
320 pages pour le Marchand de Venise
352 pages pour Othello
Format : 24,5 × 33 cm
Volumes reliés sous coffret de luxe, illustrés
Environ 250 peintures d’artistes vénitiens et influencés par Venise du XVe siècle au début du XVIIe siècle

Date de parution : Novembre 2017
ISBN : 978-2364370852

Version en français

285,00 €

285 € jusqu'au 31/01/2018, 330 € ensuite

En publiant les pièces du célèbre dramaturge anglais dont les intrigues se déroulent à Venise, Le Marchand de Venise et Othello, accompagnées des peintures de la Renaissance vénitienne, les Éditions Diane de Selliers présentent l’œuvre de Shakespeare sous un jour nouveau et achèvent un idéal intellectuel : réunir l’un des plus grands auteurs dramatiques et l’une des plus belles villes du monde, tout en dressant un tableau panoramique des arts de l’époque.

L’iconographie précieuse qui se déroule page après page souligne la singularité de chaque pièce en recréant un univers shakespearien, lui-même nourri d’une Venise imaginaire faite de faste et de songes. Ce livre séduira ainsi tant les amoureux de théâtre, les passionnés de Shakespeare et les rêveurs de Venise, que les amateurs de peinture, les spécialistes d’art et les historiens exigeants.

Les deux visages de Venise
L’ouvrage se présente comme un diptyque dans lequel deux pièces se font écho. Face au texte anglais se trouve la traduction française. Pendant l’une de l’autre, comédie et tragédie montrent la cité sous un éclairage double : ville de la fête, du commerce, et des équipées lointaines dans Le Marchand de Venise ; ville du pouvoir, ville grave et tourmentée, ville-empire menacée au cœur de la nuit dans Othello, qui s’achève dans le désespoir et le sang. Shakespeare à Venise saisit ainsi la cité des Doges à un moment clef de son histoire : le passage de son apogée à son déclin.
Ces deux pièces sont également deux pièces de l’altérité, où la figure de l’étranger est centrale – celle du Juif Shylock dans Le Marchand de Venise, et du Noir dans Othello. Dans l’histoire du théâtre occidental, il s’agit d’une première : des rôles principaux sont confiés à des personnages qui sont de véritables étrangers dans la vie quotidienne – rappelons qu’au XVIe siècle, rares sont les lieux en Europe où les juifs peuvent pratiquer leur culte, sinon dans la république de Saint-Marc.

Vous aimerez aussi

BELLINI, MICHEL-ANGE, LE PARMESAN - Les Carnets de Chantilly

BELLINI, MICHEL-ANGE, LE PARMESAN - Les Carnets de Chantilly

Mathieu DELDICQUE et Christophe BROUARD

19,50 €

Découvrir
Heures italiennes

Heures italiennes

Quatre grands musées picards présentent ensemble « Heures italiennes », une quadruple exposition patrimoniale qui met à l’honneur la richesse des collections de peintures italiennes conservées en Picardie, dans les musées et les églises. Née d’un programme d’étude ambitieux initié par l'Institut national d’histoire de l’art, l’exposition offre une pérégrination à travers les différentes écoles de l’art italien, depuis les primitifs jusqu’au rococco, en quatre temps...

n°110 - mars 2017

9,50 €

Découvrir
CIMA DA CONEGLIANO

CIMA DA CONEGLIANO

Peintre renommé en son temps, Giovanni Battista Cima da Conegliano (v. 1459-1517) compte aujourd’hui parmi les artistes méconnus bien qu’immensément talentueux. L’exposition du musée du Luxembourg, à Paris, entend lui faire retrouver sa place au panthéon des artistes vénitiens majeurs de la Renaissance, en montrant la richesse de son invention et de sa technique et en rappelant l’influence qu’il eut sur l’art de ses pairs vénitiens ou européens.

n°61 - Avril 2012

9,00 €

Découvrir
CANALETTO À VENISE

CANALETTO À VENISE

Une promenade à travers Venise en quelque cinquante toiles de Canaletto : voici ce que propose le musée Maillol, qui entend également montrer le processus de création de ces merveilleuses vedute grâce à la présentation de nombreux dessins et du carnet du peintre, exceptionnellement prêté.

n°18 - Septembre 2012

9,00 €

Découvrir