Les artisans décorateurs du bois au Faubourg Saint-Antoine, sous le règne de Louis XIV

Daniel Alcouffe



316 pages au format : 21,5 x 28,5 cm
28 illustrations ; sur papier Périgord 150g
relié pleine toile dans un coffret toilé

Date de parution : Septembre 2007
ISBN : 978-2-87844-111-6

Version toile

97,00€ 49,00€

NOUVEAU PRIX : 49 € au lieu de 97 €

L'abbaye de Saint-Antoine-des-Champs avait le privilège de faire travailler sur ses terres des ouvriers libres dispensés de la maîtrise. Les artisans du bois – menuisiers, ébénistes, sculpteurs, tourneurs, doreurs, vernisseurs – s'y installèrent en nombre.

Le faubourg Saint-Antoine devint dans la première moitié du XVIIe siècle le principal centre de production de cabinets d'ébène sculptés et gravés et dans la seconde moitié du siècle de meubles en marqueterie.

Pour sa thèse à l'École des Chartes, Daniel Alcouffe, grâce aux archives notariales, avait recensé les ouvriers du bois du faubourg Saint-Antoine au XVIIe siècle.
Tenant compte des recherches plus récentes, il a réuni dans un dictionnaire toutes les données actuellement disponibles sur ces artisans dont certains ont produit des meubles d'un haut degré de perfection tels les ébénistes Nicolas Sageot, Étienne Doirat, Noël Gérard, Bernard I van Risenburgh, Charles Fromageau, Guillaume Évrard et François Yesmelin, les menuisiers Nicolas Dagy, Pierre Joubert et Antoine Terneaux, le marqueteur Pierre Dasneau, le doreur Étienne Fromager, le menuisier en carrosse Nicolas Petitblet.

Daniel Alcouffe pendant plus de quarante années a œuvré à l'enrichissement et au rayonnement du département des Objets d'art du musée du Louvre dont il a eu la charge.