CONSTANTIN en son temps. Le baptême ou la pourpre ?

Robert Turcan



320 pages au format 23 x 30 cm
sur papier couché classique 150 g
80 illustrations couleurs
relié plein cuir, tête dorée 22 carats, dans un coffret maitre relieur, exemplaires numérotés

Date de parution : Novembre 2006
ISBN : 978-2-87844-085-0

Version cuir

138,00 €

Epuisé

Le règne de Constantin fut un moment décisif pour le destin du monde : il vit l'émergence d'un empire chrétien, fondement religieux de notre civilisation occidentale.

Lorsque Constantin fut proclamé empereur en 306, le gouvernement de l'empire divisé était assuré par une tétrarchie de deux Augustes assistés chacun d'un César. Les chrétiens subissaient alors la plus dure persécution de leur histoire, décidée par Dioclétien sur l'instigation de Galère. Cependant, ce dernier publia avant sa mort en 311 un édit de tolérance.

Constantin, comme son père Constance, connaissait une part du message évangélique. Mais celui-ci n'avait guère pénétré que les milieux urbains : les institutions et le fonctionnement du pouvoir demeuraient païens dans le fond et la forme. Les convictions intimes d'un souverain romain ne pouvaient donc s'affirmer d'emblée et trop ouvertement. En revendiquant la vision de la croix avant la victoire au pont Milvius qui devait, dès 312, lui assurer la maîtrise de l'Occident, Constantin accomplit un premier geste d'affirmation chrétienne.

Né en 1929, ancien élève de l'École Normale Supérieure, puis membre de l'École française de Rome, Robert Turcan a enseigné à l'Université de Lyon, puis à la Sorbonne (Paris IV). Il est depuis 1990 membre de l'Institut. Il a publié différents ouvrages sur l'iconographie antique et les religions du monde romain, notamment Les sarcophages romains à représentations dionysiaques, Mithra et le mithriacisme, Héliogabale et le sacre du Soleil, Les cultes orientaux dans le monde romain, L'art romain dans l'histoire, Rome et ses dieux, Messages d'outre-tombe, Liturgies de l'initiation bacchique à l'époque romaine.