LE DAUPHIN, L'ARTISTE ET LE PHILOSOPHE

Autour de l'Allégorie à la mort du dauphin de Lagrénée l'Aîné

Marine Kisiel et Bernard Hours



96 pages au format 16 x 24 cm
70 illustrations
couverture souple illustrée

Date de parution : Octobre 2015
ISBN : 978-2-87844-207-6

Version

14,50 €

> Voir toute la collection des Expositions-dossiers du château de Fontainebleau

CATOLOGUE DE L'EXPOSITION DU CHATEAU DE FONTAINEBLEAU
17/10/2015 - 25/01/2016

Lorsqu’en 1765, le dauphin meurt au château de Fontainebleau, le fils de Louis XV laisse à la France trois fils qui deviendront les trois derniers rois de France, les futurs Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Lui-même s’éteint sans avoir régné, ayant passé sa vie, ainsi que l’ont formulé ses biographes, « assis sur les marches du trône ».

Sa mort, cependant, a fait l’objet d’enjeux dont le résultat est paradoxal, puisque la figure du dauphin a été forgée pour la postérité d’une manière qui en a soustrait maintes nuances. La minutieuse reconstruction biographique – livresque et artistique – entreprise par son entourage dès après sa disparition, aussi bien que les réactions qu’elle a suscitées, ont façonné un singulier portrait de ce prince. Reflet des débats de son temps – notamment de l’opposition entre le parti dévot et les encyclopédistes – mais aussi du rapport d’une époque à la mort, l’image du dauphin se révèle plus complexe qu’il n’y paraît.

Autour de l’Allégorie à la mort du dauphin de Louis Lagrenée et de sa réception, cet ouvrage se propose d’évoquer le dauphin et son entourage, ainsi que la figure de Diderot, tour à tour critique acerbe de l’œuvre de Lagrenée et concepteur du mausolée d’un prince auquel tout semblait pourtant l’opposer.

L’exposition-dossier que ce catalogue accompagne s’inscrit dans une série d’expositions ayant pour objet de mettre en valeur, par des études ciblées, les collections du château de Fontainebleau. S’appuyant sur une quarantaine d’œuvres des collections françaises et étrangères, elle met en lumière l’une des œuvres de Lagrenée que conserve le château, Allégorie à la mort du dauphin, ainsi que la figure de ce dernier, qui y est mort il y a 250 ans.

SOMMAIRE
Préface
Le dauphin et le mythe du parti dévot
Sous le pinceau de l’artiste et l’oeil du philosophe
De papier, de cuivre et de marbre : d’autres allégories de la mort du dauphin
Catalogue des oeuvres exposées
Un prince méconnu
Mourir en prince, renaître en peinture
Lagrenée face à Diderot : la critique à l’oeuvre
Le mausolée du dauphin à Sens
Chronologie - Généalogie - Bibliographie