HADRIEN, souverain de la Romanité

Robert Turcan



216 pages au format 23 x 30 cm
sur papier Périgord 150 g
150 illustrations
relié pleine toile sous jaquette illustré et coffret maître relieur

Date de parution : Janvier 2009
ISBN : 978-2-87844-119-2

Version toile

110,00€ 49,00€

NOUVEAU PRIX : 49 € au lieu de 110 €

L'empereur popularisé au XXème siècle par Marguerite Yourcenar dans ses Mémoires d'Hadrien a régné sur l'Empire romain de 117 à 138. Il succédait à Trajan, qui fut son tuteur et l'adopta avant de mourir.

Contre la politique conquérante de son prédécesseur dont il avait pu, dans ses fonctions militaires, observer les impasses, Hadrien revient à la sagesse d'Auguste et s'applique à ramener la paix dans l'Empire en stabilisant ses frontières : les fortifications de son fameux Mur en Grande-Bretagne en sont aujourd'hui encore un exemple spectaculaire.

Voyageur infatigable, Hadrien passe une grande partie de son règne à parcourir les territoires du monde romain. Cet homme de terrain respecte les traditions locales et reste attentif aux cas individuels, tout en réformant le droit et l'administration, l'esprit même des lois et la gestion des affaires au quotidien. Mais soucieux de la prospérité matérielle, l'empereur est aussi un amoureux des arts et des lettres, doué lui-même de multiples talents. Sa villa de Tibur, entre autres, témoigne de son goût pour l'architecture. Et combien de portraits a-t-il commandés pour immortaliser la beauté de son favori, Antinoos, disparu très jeune et bientôt l'objet d'un véritable culte ? Enfin et surtout, cet esthète est un homme curieux des mystères du monde et de la diversité des religions.

Ses interrogations renvoient à l'esprit d'une époque, que Robert Turcan, historien latiniste et spécialiste de la religion romaine, scrute ici à travers les données de la tradition écrite et d'une iconographie abondante. Sa relecture critique des documents éclaire pour la première fois toutes les facettes d'un personnage réputé "inconstant, multiple, multiforme", en réalité souverain remarquable qui permit que d'autres empereurs mémorables lui succèdent : Antonin le Pieux et Marc Aurèle.

Né en 1929, ancien élève de l'École Normale Supérieure, puis membre de l'École française de Rome, Robert Turcan a enseigné à l'Université de Lyon, puis à la Sorbonne (Paris IV). Il est depuis 1990 membre de l'Institut. Il a publié différents ouvrages sur l'iconographie antique et les religions du monde romain, notamment Les sarcophages romains à représentations dionysiaques, Mithra et le mithriacisme, Héliogabale et le sacre du Soleil, Les cultes orientaux dans le monde romain, L'art romain dans l'histoire, Rome et ses dieux, Messages d'outre-tombe, Liturgies de l'initiation bacchique à l'époque romaine.