L'AVÈNEMENT DU PLAISIR DANS LA PEINTURE FRANÇAISE - De Le Brun à Watteau

Clémentine Gustin-Gomez



320 pages sur papier Condat Périgord 150 g
au format : 23 x 30 cm
relié pleine toile sous jaquette illustrée
270 illustrations en couleurs

Date de parution : Janvier 2011
ISBN : 978-2-87844-134-5

Version toile

97,00 €

De 1680 à 1715, date de la mort de Louis XIV, la peinture connaît une véritable révolution esthétique. Le « Grand Goût » incarné par Nicolas Poussin, Pierre Mignard et Charles Le Brun, synonyme d'austérité et de morale, se métamorphose, en moins d'une génération, en peintures sensuelles destinées au seul plaisir de l'œil. Les collectionneurs rêvent alors de tableaux de petits formats, de peintures flamandes et de style rococo. Durant cette période clef, les multiples causes du changement du goût n'ont pas encore été abordées dans leur ensemble.

Le livre de Clémentine Gustin Gomez analyse pour le style des plus grands peintres du règne de Louis XIV. Il insiste sur l'influence décisive de Titien et Véronèse, de Rubens, l'Albane, Poussin et Charles Le Brun. Les deux cent soixante dix œuvres représentées permettent de mieux comprendre l'exceptionnelle créativité de l'art pictural, à partir de l'installation de Louis XIV au château de Versailles dans les années 1670 à la Régence.

Le désir d'une liberté nouvelle chez les artistes s'accompagne du choix de la couleur contre le dessin, de la recherche de nouveauté chez les maîtres italiens et flamands et s'appuie sur l'affirmation d'un goût parisien en marge de Louis XIV.

Des faits peu connus sont dévoilés : le rôle novateur des commandes d'un Louis XIV vieillissant et la précocité de la naissance du Rococo. De ce véritable bouleversement esthétique naît l'art pictural du XVIIIe siècle, que l'on comprend mieux grâce à ce livre.

SOMMAIRE
« La grande manière » au temps de Louis XIV
- Nicolas Poussin
- Pierre Mignard
- Charles Le Brun
La Révolution du coloris
- La naissance du débat Disegno-Colorito en Italie
- La Querelle du Coloris à l'Académie royale de sculpture et de peinture
- Une nouveauté : l'opinion des « curieux »
- Entre discours et modèle : le cabinet du duc de Richelieu

Les peintres novateurs face aux tenants de la tradition (1680-1690)
- Les audaces de Charles Le Brun rubéniste
- Les émules de Rubens : Charles de La Fosse et Antoine Coypel
- Les héritiers de la tradition au Grand Siècle

La révolution du style et de l'iconographie entre 1690 et 1700
- Les sources du renouveau des maîtres vénitiens et de Van Dyck
- La sensualité dans les sujets mythologiques et religieux
- La reprise des commandes royales amorce l'évolution du goût

La genèse de la peinture du XVIIIe siècle
- L'avènement des genres dit mineurs
- Le « petit goût » ou l'influence de la peinture du Nord
- Le goût des amateurs pour les tableaux nordiques
- Les peintres français inspirés par l'exemple du Nord
- Bibliographie
- Index

L'auteur
Clémentine Gustin Gomez est Docteur en histoire de l'art, membre de la commission des dations et membre de la commission des Trésors nationaux. Elle est également membre du Conseil des Amis du Louvre, du Conseil des Amis du musée d'Orsay et du Conseil des Amis du château de Versailles. Elle a publié en 2006 aux Éditions Faton un ouvrage intitulé Charles de La Fosse le maître des modernes préfacé par Marc Fumaroli et accompagné d'un catalogue raisonné.