L'ÉBÉNISTERIE PROVINCIALE EN FRANCE AU XVIIIe SIÈCLE ET ABRAHAM NICOLAS COULERU

Bernard Deloche et Jean-Yves Mornand



Préface de Daniel Alcouffe

248 pages sur un papier Condat Périgord 150 grammes
400 illustrations
Format : 21,5 x 28,5 cm
Relié pleine toile sous jaquette illustrée

Date de parution : Septembre 2011
ISBN : 978-2-87844-153-6

Version toile

59,00 €


Préface de Daniel Alcouffe

La production d'Abraham Nicolas Couleru à Montbéliard est emblématique de l'ensemble de l'ébénisterie française de province. Elle rappelle l'origine, à la fois germanique et protestante, des ébénistes du faubourg Saint-Antoine et marque avec force son indépendance par rapport à la capitale. Elle doit être rangée aux côtés de celles d'artisans non moins célèbres, comme les Hache à Grenoble, les Demoulin à Dole et à Dijon, Tairraz à Lyon, ou Besse en Avignon.

Cet ouvrage vise à mettre au point des critères objectifs d'attribution de l'ébénisterie provinciale française, comme, par exemple, l'importance de l'étirement ou du rétrécissement d'un meuble : à l'est, les commodes sont souvent larges ; à l'ouest, au contraire, elles sont plus étroites et ramassées et, à Lyon, elles sont plus hautes.

Il n'existait jusqu'ici que des monographies à caractère local, pour l'essentiel consacrées à l'Alsace, au Dauphiné et au mobilier portuaire de la côte atlantique, travaux d'ampleur et de qualité fort inégales, qui rendaient pratiquement impossible une vue d'ensemble de la production française en matière d'ébénisterie. En tentant de brosser le paysage de la production de l'ébénisterie provinciale en France, cette étude illustrée par près de 400 photographies, cartes et tableaux, dont plus de 200 meubles, 40 estampilles, étiquettes ou marques, vient combler une lacune considérable et se révèle indispensable pour l'identification des meubles régionaux.

Les auteurs
Bernard Deloche est professeur émérite à l'université Lyon 3, membre du Conseil international des musées (ICOM) et ancien expert près la cour d'appel de Lyon (arts décoratifs).
Jean-Yves Mornand est ingénieur ECL et auteur de recherches concernant le mobilier régional français.
Ils ont publié ensemble en 2008 un ouvrage sur "Nogaret et le siège lyonnais" (Éditions Jacques André).