MARCELLIN DESBOUTIN (1823-1902)

À la pointe du portrait

Ouvrage collectif

200 pages
Format : 21 x 29,7 cm
200 illustrations
Couverture à rabats

Date de parution : Septembre 2018
ISBN : 978-2-87844-253-3

Version en français

29,00 €


Monographie publiée à l'occasion de l'exposition du musée Anne-de-Beaujeu de Moulins


Aujourd’hui, Marcellin Desboutin est avant tout connu par les portraits que firent de lui Edgar Degas et Édouard Manet. Homme de grande culture, admirateur de Rembrandt, ouvert aux courants artistiques modernes, peintre-poète autant que peintre-graveur, Desboutin apparaît comme un artiste de contrastes, insaisissable et singulier.
Avec plus de deux cents illustrations, pour la plupart inédites, cette monographie se propose de mieux cerner la vie romanesque d’un Bourbonnais devenu un grand seigneur à Florence, puis un artiste sans le sou à Montmartre, avant de recevoir la Légion d'honneur pour son œuvre. Grâce à lui, nous rencontrons les personnalités de la bohème parisienne, milieu dont il fut une figure incontournable.


LES AUTEURS

Romuald Féret, docteur en histoire, a consacré sa thèse au privilège théâtral au XIXe siècle. Auteur de nombreux articles et communications sur l’histoire de la vie théâtrale en province et en banlieue au XIXe siècle, il a notamment publié, chez L’Harmattan en 2009, Théâtre et pouvoir au XIXe siècle.

Dominique Lobstein, ancien documentaliste peinture puis responsable de la bibliothèque du musée d’Orsay, désormais historien de l’art indépendant, poursuit ses recherches sur les manifestations artistiques, la critique et les collectionneurs français de la période 1848-1914.

Maud Leyoudec, conservatrice du patrimoine, est chargée des collections beaux-arts et arts décoratifs du musée Anne-de-Beaujeu.

Laura Lombardi, historienne de l’art, est professeur de phénoménologie de l’art contemporain à l’Accademia di Belle Arti di Brera. Ses intérêts portent sur les rapports entre l’Italie et la France dans l’art et la critique d’art au XIXe siècle et sur l’art contemporain.

Alexandre Page, docteur en histoire de l’art contemporain, a consacré sa thèse, soutenue à l’université Clermont-Auvergne sous la direction de Catherine Cardinal, au graveur-illustrateur Léopold Flameng (1831-1911). Il poursuit actuellement ses recherches sur la gravure et l’illustration ­­dans la seconde moitié du XIXe siècle, et collabore régulièrement avec les musées et le marché de l’art comme expert du peintre François Flameng.

Jean-Didier Wagneur (Centre des sciences des littératures en langue française, université Paris Nanterre) s’est d’abord consacré à la création et à la sélection scientifique de Gallica, bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France. Outre de nombreux articles, il a publié avec Françoise Cestor, Les Bohèmes, écrivains, journalistes, artistes (Champ Vallon, 2012), ainsi que l’édition de Charles Demailly des Goncourt (Garnier, 2012).

Vous aimerez aussi

Henry CARO-DELVAILLE

Henry CARO-DELVAILLE

Peintre de la Belle Époque, de Paris à New York

58,00 €

Découvrir
 LE JAPONISME ARCHITECTURAL EN FRANCE

LE JAPONISME ARCHITECTURAL EN FRANCE

(1550-1930)

69,00 €

Découvrir
DICTIONNAIRE DES MAÎTRES VERRIERS - Marques et signatures

DICTIONNAIRE DES MAÎTRES VERRIERS - Marques et signatures

De l'Art nouveau à l'Art déco

74,00 €

Découvrir
PRIMAVERA - L'ATELIER D'ART DU PRINTEMPS 1912 - 1972

PRIMAVERA - L'ATELIER D'ART DU PRINTEMPS 1912 - 1972

89,00 €

Découvrir