Pierre GOLE, ébéniste de Louis XIV

Théodor Herman Lunsingh Sheurleer



260 pages au format 23 x 30 cm
sur papier couché classique 150 g
180 illustrations couleurs
relié plein cuir, tête dorée 22 carats, dans un coffret maître-relieur avec liseré cuir

Date de parution : avril 2005
ISBN : 2-87844-067-6
Télécharger la brochure PDF

Version cuir

155,00 €

Pierre Gole, né en Hollande vers 1620, apprit le métier de menuisier-ébéniste à Paris. Fournissant de riches particuliers et la famille royale, il reçut le titre d'ébéniste du Roi à la majorité de Louis XIV en 1651.

Fruit de 30 années de recherches, le livre du professeur Scheurleer trouve une partie de ses sources dans les factures des livraisons à la Couronne, révélatrices du luxe exceptionnel de ces fournitures :
« Ainsi Gole livrait-il en 1663 un ameublement royal pour la chambre de Louis XIV dans un Versailles totalement renouvelé. Le meuble le plus important de cet ensemble était un cabinet impressionnant avec, dans une niche centrale, la statue en bronze doré de la déesse Pallas, symbole de la Sagesse. La décoration de ce cabinet était en marqueterie ?fond d'yvoire à fleurs et feuillages de bois de diverses couleurs?, et des deux côtés se trouvaient deux grands guéridons de marqueterie ?fond d'yvoire à fleurs de diverses couleurs?. Dans la pièce se trouvait aussi une table ?de marqueterie fond d'yvoire à fleurs, oiseaux et papillons de bois de diverses couleurs…? dont les quatre pieds étaient composés de colonnes, décorées également de marqueterie. De même cette table était accompagnée de deux guéridons mais cette fois-ci de plus petite taille, décorés de marqueterie sur fond d'ivoire. D'après les descriptions, l'ensemble était digne d'un conte de fées… »
Cet ensemble a disparu mais le V&A de Londres conserve le cabinet marqueté sur fond d'ivoire destiné à Philippe d'Orléans.

Gole meurt en 1685. Son inventaire après décès montre la variété de sa production et donne une image révélatrice du mobilier et du goût de l'époque qui n'a pas encore adopté un style.

Le professeur Lunsingh Scheurleer a recherché les meubles de Gole dans toutes les grandes collections. Il en a découvert plus de quarante, certains identifiés par les sources écrites, d'autres reconnus comme ouvrages de Gole grâce aux particularités du décor.

Cet ouvrage fera date dans la connaissance du mobilier français du XVIIe siècle.