POUSSIN ET MOÏSE. Histoires tissées

Arnauld Brejon de Lavergnée et Matthieu Somon et Christoph Henry



Prix : 8,50 €
Format : 21,5 x 28,5 cm
32 pages
30 illustrations.

Date de parution : Juin 2012
ISBN : 978-2-87844-165-9

Version en français

8,50 €

"De la tenture de Moïse, nous savons finalement peu de choses. À quelle date fut ordonné le tissage ? Par qui ? On impute d’ordinaire la responsabilité de la décision au nouveau surintendant, le marquis de Louvois, qui prend ses fonctions à la mort de Colbert en 1683, mais la date pourrait être antérieure, comme le suggère le fait que les trois tissages connus soient terminés en 1686. La tenture apparaît comme une consécration officielle de l’art de Nicolas Poussin (1594- 1665), quarante ans environ après la création des peintures originales (entre 1625 et 1650), vingt ans après la mort de l’artiste. Une consécration du peintre français qui, dès son époque, est considéré comme le nouveau Raphaël (1483-1520).

Le tissage commandé à la manufacture des Gobelins dans les années 1680 traduit la volonté de montrer que Poussin, qui n’avait peint de son vivant que des oeuvres de dimensions assez intimes, pouvait rivaliser avec des personnalités qui, comme Raphaël, avaient su se confronter au grand format."

Extrait de la préface de Bernard Schotter, administrateur général du Mobilier national

Cet ouvrage est édité à l'occasion de l'exposition "Poussin et Moïse. Histoires tissées", du 22 mai au 16 décembre 2012, à la galerie des Gobelins.

SOMMAIRE

- POUSSIN ET MOÏSE - une fascination érudite et pieuse, par Matthieu Somon, doctorant en histoire de l’art, Paris I
- DES TABLEAUX AUX TAPISSERIES DE POUSSIN, modifications et adaptation, par Arnauld Brejon de Lavergnée, directeur honoraire des collections du Mobilier national
- PORTFOLIO
- NICOLAS POUSSIN ou l’invention de la primauté artistique, par Christoph Henry, historien de l’art